Harry Bertoia

harry-bertoia

Né en 1915 à Arzene, en Italie, Arieto Bertoia, alias Harry Bertoia, est un artiste complet. A 15 ans, alors qu'il rend visite à son frère à Détroit, il s'inscrit à la Cass Technical High School où il étudie l'art, le design et la joaillerie artisanale. Il poursuit ensuite son cursus à la Art School of the Detroit Society of Arts and Crafts puis à la Cranbrook Educational Community où il rencontre pour la première fois le couple Eames. Harry Bertoia ne quittera plus les Etats-Unis.
En 1939, il ouvre son propre atelier de ferronnerie et enseigne la création de bijoux et le travail des métaux. Avec l'effort de guerre, il se concentre sur la fabrication de bijoux et conçoit notamment les alliances de Charles et Ray Eames. En 1943, Harry Bertoia s'installe en Californie pour travailler à la division contre-plaqué moulé de leur société, Evans Products. Le designer contribue ainsi à l'élaboration de la chaise Wire. En 1950, Harry Bertoia déménage en Pennsylvanie pour ouvrir son propre studio. Il collabore avec Hans et Florence Knoll et conçoit des meubles en fils de métal tressés dont la fameuse Diamond Chair, la Bertoia Side Chair et la Bertoia Bird Lounge. Des icônes sculpturales toujours commercialisées par la société américaine Knoll. 

Ces meubles se vendent si bien qu'Harry Bertoia se consacre ensuite exclusivement à sa première passion, la sculpture. Il reçoit sa première commande en 1953 pour le centre technique de General Motors grâce à Eero Sarrinen, avec qui il élaborera l'autel de la chapelle du MIT en 1955. En 1960, Harry Bertoia s'intéresse aux sculptures sonores, toujours en métal : il donne des concerts et enregistre une dizaine d'albums à l'aide de ses créations. Une cinquantaine de sculptures publiques exposées partout dans le monde ont été façonnées par ce brillant artiste, qui décède en 1978 d'un cancer.

Produits déjà vendu de Harry Bertoia