Willy Guhl

willy-guhl

Né en 1915 d'un père menuisier, Willy Guhl est le pionnier du design industriel suisse. Après une formation d'ébéniste – il ouvrira son propre atelier d'ébénisterie en 1939, il fréquente l'école des Arts Appliqués de Zurich où il deviendra enseignant en 1941 puis directeur en 1951. C'est la maison Röthlisberger qui édite sa première pièce de mobilier en 1941, la Bankstuhl, une chaise-banc en bois et en cannage de jonc.

Après la Seconde Guerre mondiale, Willy Guhl participe au programme de l'institution d'aide au logement créée en 1945 pour produire des meubles destinés à la reconstruction de l'Europe. Dans les années 50, marqué par l'intérêt croissant des designers pour les matériaux innovants, Willy Guhl est le premier à employer le scobalit pour sa chaise-coque, et la fibre de verre pour son banc. En 1951, la société Eternit AG à Niederurnen lui demande de travailler sur de nouveaux récipients à plantes.

L'Eternit, un fibre-ciment mis au point pour la fabrication des toitures et des tuyaux, intéresse Willy Guhl pour sa texture fibreuse résistant à la traction, à la rupture et aux variations climatiques. Selon lui, « aucun matériau de construction utilisé de façon si fine ne donne autant de stabilité que l'Eternit. » Le designer se lance alors dans des recherches de nouvelles formes d'assises et donne naissance au fauteuil Loop en 1954, un « siège ruban » devenu un classique du mobilier qui obtient le prix Die Gute Form en 1955. Sa dernière réalisation est la table Perreuse, en 2002. Willy Guhl décède en 2004.

Produits déjà vendu de Willy Guhl